Je suis attendu dehors par Saleindra qui m’offre un collier de fleurs et m’emmène  à l’hôtel Holy Himalaya, très bel hôtel .
Le trafic à Katmandou est dense. Un géant bordel sans priorités ni panneaux, ni feux, dans une cacophonie de klaxons, et une pollution qui prend à la gorge .

Pour lire la suite: http://www.aajosa.lautre.net/xavaunepal/2015/11/18/welcome-in-nepal/