Levé  à 5h00, j’embarque pour le vol intérieur en direction de Phaplu.
L’avion est très petit: 15 places.
Vue magnifique sur la chaîne de l’Himalaya.
La piste est petite, mais goudronnée, à la différence de Lukla, plus au nord, l’un des 2 aéroports les plus dangereux au monde. A Phaplu, une simple cabane fait office de check-point avec 2 policiers.

Pour lire la suite: http://www.aajosa.lautre.net/xavaunepal/2015/11/18/avion-vers-phaplu-pieds-vers-merangding/